Faites vos jeux… à la Gare

C’est avec toujours autant d’imagination que la Gare de Coustellet a présenté la programmation du trimestre à venir avec un nouveau thème basé sur le jeu.

Accueilli par l’équipe de la Gare costumée façon années 30, c’est autour des quatre tables de jeu de ce “tripot clandestin” que le public a pu découvrir le programme de manière ludique et animée. Jeux d’observation, de mémoire ou bien de rapidité, chacun a pu tenter de gagner une invitation tout en découvrant les artistes programmés. Cette présentation s’est clôturée par un apéritif dînatoire préparé par les cuisinières du lieu avant de laisser la place à la musique et au groupe “La Nose” qui terminait ainsi une résidence à La Gare.

La programmation d’octobre

Le samedi 6 octobre, la Gare vous propose une soirée électro aux antipodes géographiques, avec deux artistes originaux : “Estère” qui arrive de Nouvelle Zélande et Dany

Azzopardi alias “Second rôle” d’Avignon… pour ouvrir les frontières électroniques. Le vendredi 12 ouvrez grand vos oreilles à ce que peut être la chanson d’aujourd’hui : voyageuse, intrépide qui s’affranchit du genre et fait résonner les mots autrement avec Andréas, véritable one man band et le groupe MLP (Ma Pauvre Lucette). Le samedi 20 octobre ce sera une soirée pour embraser les corps et les esprits les plus rock, bien loin des standards avec “Princess Thaïland” et “Oiseaux tempête”. Le vendredi 26 octobre, ce sera une soirée de soutien à l’association lisloise “One Kick Music” en prix libre des 19h30 avec “Olie”, “Esparto” et “The Music Base project”.

Un mois de novembre très dense

Le jeudi 1er novembre les “Frères casquette” trois rappeurs à casquette et leur cousin Bob débarquent à La Gare pour un 1er concert, spectacle hip-hop, ludique et farfelu destiné au jeune public et à leurs parents. Le samedi 10 novembre sera un moment important puisque 10 ans après son premier passage à “La Gare”, la princesse du reggae “Mo’Kalamity” reviendra à Coustellet riche d’un nouvel album réalisé en collaboration avec “Sly Dunbar et Robbie Shakespear”. Avant et après le concert, les deux DJ de Conquering Sound assureront la selecta vinyles et dubplates (réservations conseillées). C’est dans le cadre des “Rencontres Court C’est Court” que le samedi 17 novembre accueillera une soirée kino et clips à 18h. Cette soirée sera suivie par un concert spécial Suède à 22h avec le jeune groupe “Holy Now”, tout fraîchement descendu de Göteborg. Le vendredi 23, ce sera l’heure de danser dans des vapeurs exotiques, dans une transe afrobeat destroyed ou des couleurs plus psychées avec le ” Mauskovic Dance Band” et les toulousains de “Reco Reco Hifi”. Pour clôturer novembre, le vendredi 30, “La Gare” fêtera le nouveau disque de Fritz Kartofel et la sortie de résidence de Ork, une soirée au-delà du rock qui devrait déchirer.

En décembre, la 13e édition du petit marché des créateurs se tiendra le dimanche 2. Puis “Pelouse” et “Canailles” seront en concert le samedi 8, avant la 5ème édition de “La Gare Social Club” le vendredi 14, un évènement électro en collaboration avec le label Inoove et une sélection de DJ et producteurs…

La Gare dévoile son programme du trimestre

La Gare de Coustellet vient de présenter son programme pour le trimestre à venir et il y en aura pour tous les goûts, pour les jeunes et les moins jeunes. Cette programmation est marquée par de nombreux partenariats : avec La Garance, Arts vivants en Vaucluse, Cinambule, SOS Méditerranée et ce vendredi avec le MRAP et le festival des cinémas d’Afrique du pays d’Apt pour une soirée à destination du Burkina-Faso.

Vendredi 6 octobre, lancement avec Adama Burkina issu d’une famille de griots qui l’a initié aux différents instruments de musique traditionnelle mandingue, il partagera la scène avec “Joey le soldat” qui vient de Ouagadougou où il cultive son flow puissant et un style unique qui mélange Hip-Hop et Electro. La soirée débutera à 19h30 avec la projection d’un court métrage : L’or blanc, suivi d’un débat. La semaine suivante, ce sera une première à la Garance avec une nuit des musiques électroniques baptisée “Electro-Granace”, au programme “Louisahh”, “Fabrizio Rat, “La Machina”, “Electric Rescue” et beaucoup d’autres artistes… Nous y reviendrons d’ici quelques jours.

Le vendredi 20 octobre, place aux musiques inventives et non conformes, avec “Massicot” et “Sylvain Darrifourcq. In love with”, une soirée en partenariat avec “Inouï Productions”. Le samedi 28 octobre à 19h30, les supers héros de Wackids débarquent pour un concert à partir de 6 ans, à vivre en famille et partager les morceaux cultes de l’histoire du rock…

La semaine suivante (3 novembre), les “Shaolin Temple Defenders” frenchies, incontournables de la nouvelle scène soul-funk internationale devraient enflammer le danse floor de la Gare. Changement d’ambiance et de lieu, puisque c’est à l’Auditorium Jean Moulin au Thor que se déroulera le samedi 11 novembre une soirée mêlant musique, danse et photo, une soirée intitulée “Marcher (dessus le paysage) avec le musicien Loïc Guenin, le photographe Vincent Beaume et les danseuses Nacera et Dalila Belaza. Le samedi 18 novembre, place au festival “Court c’est court” avec des projections de clips, de kinos et un concert spécial Berlin. Pour clôturer novembre en chanson, le duo Islandais “June Bug” se produira le 24 novembre avec le Hip-Hop underground des lillois “Epic Rain” en première partie.

Le 1er décembre, c’est une soirée de soutien à SOS Méditerranée qui sera organisée à l’Akwaba avec un programme très varié et la participation du groupe de musique klezmer “Les Oreilles d’Aman”. Baletis le 2 décembre, sans oublier le concert de Melismell le 9 et le petit marché des créateurs le 10, la “Gare Social Club XL” clôturera cette belle programmation le vendredi 15 décembre. De belles soirées en perspective….

L’équipe de la Gare a présenté ce programme d’une façon originale et inédite avec voyance, tirage de cartes et pendule : une manière de voir l’avenir autrement !