La Gare dévoile son programme du trimestre

La Gare de Coustellet vient de présenter son programme pour le trimestre à venir et il y en aura pour tous les goûts, pour les jeunes et les moins jeunes. Cette programmation est marquée par de nombreux partenariats : avec La Garance, Arts vivants en Vaucluse, Cinambule, SOS Méditerranée et ce vendredi avec le MRAP et le festival des cinémas d’Afrique du pays d’Apt pour une soirée à destination du Burkina-Faso.

Vendredi 6 octobre, lancement avec Adama Burkina issu d’une famille de griots qui l’a initié aux différents instruments de musique traditionnelle mandingue, il partagera la scène avec « Joey le soldat » qui vient de Ouagadougou où il cultive son flow puissant et un style unique qui mélange Hip-Hop et Electro. La soirée débutera à 19h30 avec la projection d’un court métrage : L’or blanc, suivi d’un débat. La semaine suivante, ce sera une première à la Garance avec une nuit des musiques électroniques baptisée « Electro-Granace », au programme « Louisahh », « Fabrizio Rat, « La Machina », « Electric Rescue » et beaucoup d’autres artistes… Nous y reviendrons d’ici quelques jours.

Le vendredi 20 octobre, place aux musiques inventives et non conformes, avec « Massicot » et « Sylvain Darrifourcq. In love with », une soirée en partenariat avec « Inouï Productions ». Le samedi 28 octobre à 19h30, les supers héros de Wackids débarquent pour un concert à partir de 6 ans, à vivre en famille et partager les morceaux cultes de l’histoire du rock…

La semaine suivante (3 novembre), les « Shaolin Temple Defenders » frenchies, incontournables de la nouvelle scène soul-funk internationale devraient enflammer le danse floor de la Gare. Changement d’ambiance et de lieu, puisque c’est à l’Auditorium Jean Moulin au Thor que se déroulera le samedi 11 novembre une soirée mêlant musique, danse et photo, une soirée intitulée « Marcher (dessus le paysage) avec le musicien Loïc Guenin, le photographe Vincent Beaume et les danseuses Nacera et Dalila Belaza. Le samedi 18 novembre, place au festival « Court c’est court » avec des projections de clips, de kinos et un concert spécial Berlin. Pour clôturer novembre en chanson, le duo Islandais « June Bug » se produira le 24 novembre avec le Hip-Hop underground des lillois « Epic Rain » en première partie.

Le 1er décembre, c’est une soirée de soutien à SOS Méditerranée qui sera organisée à l’Akwaba avec un programme très varié et la participation du groupe de musique klezmer « Les Oreilles d’Aman ». Baletis le 2 décembre, sans oublier le concert de Melismell le 9 et le petit marché des créateurs le 10, la « Gare Social Club XL » clôturera cette belle programmation le vendredi 15 décembre. De belles soirées en perspective….

 

L’équipe de la Gare a présenté ce programme d’une façon originale et inédite avec voyance, tirage de cartes et pendule : une manière de voir l’avenir autrement !